AGUIGNETTES ..........................................

Publié le par Angelique-27


     TRADITION  NORMANDE  


                                  DE  DEBUT  D' ANNEE .....
         

LES AGUIGNETTES (hoquignonnes en centre Manche et hoquignanés en Bessin) une tradition issue du moyen âge.

Il n'y a pas si longtemps, les petits normands allaient de porte en porte et demandaient au jour de l'an qu'on leur donne des aguignettes (des étrennes) sinon :

Aguignette ma marraine
Donnez mé du pain, d'la crème
Si vous n'voulez m'en donner
Quat'fourquettes dans vot' gosier Aguignolo

Ou encore, proche du traditionnel, " la part à Dieu " se chantant plus pour la quête faite aux rois :

Aguignette la maitresse
La maitresse du logis
Donnez nous vos aguignettes
Si ça vous fait plaisir
Nous prions Dieu pour elle
Pour elle et son mari
Qu'elle aille en Paradis

Mais aussi :

Aguignette à Tartelette
J'ai des miettes dans ma pouquette
Pour donner à vos poulettes
Pour qu'elles pondent des gros œufs…
Si vous les casser, vous retournerez au poulailler
Aguignolé

Aguignette aguignon
Donnez mei un gros quignon
Si le couteau veut pas rentrer
Baillez mei le pain tout entier
Aguignolo

Comme souvent, nous avons été prompts à prendre à l'extérieur ce que nous avions chez nous (Hallowen) !

Après être passés par toutes les maisons, en commençant par le curé, la joyeuse compagnie allait chantant joyeusement, éclairée par des lampions. Et, bien sûr, on dégustait les gâteaux décrits dans notre rubrique "recettes" et dont le nom est identique : les aguignettes.


RECETTE :

Il faut faire une pâte feuilletée avec 200 g de farine, 100 g de beurre en petits morceaux, 10 cl d'eau environ,
 mélangée avec une demi-cuillère à café de sel.

Ensuite, faire cuire des pommes à la poêle avec beurre, sucre roux et cannelle itou, si on aime.
Une fois cuites, on les passe au mixeur.

Pendant ce temps, on fait gonfler des raisins secs dans le calva. Ce sera pour faire des yeux.
On mélange du jaune d'œuf avec du sucre pilé (ou sucre glace), ce sera pour la dorure.

On abaisse la pâte feuilletée et on fait différentes formes en double (par ex un lapin).

On tartine la pâte abaissée sans aller jusqu'au au bord. On met la deuxième forme par dessus.
On lie les deux formes sur les côtés et on strie avec des petits coups de couteau pour faire monter
 un peu la pâte.

Ensuite, avec une fourchette, on fait des raies ou on dessine des écailles, par exemple.

 Enfin, on passe au four déjà chaud (6/7) jusqu'à ce que ce soit gonflé et bien doré.
On peut même finir en passant le dessus très peu de temps au grill pour rendre le tout très croustillant.


source : trouvé sur le net.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article