FOIE GRAS ....... souffrances .........

Publié le par Angelique-27

 

 LE   FOIE   GRAS    .................

 

 

 

 

  tout pour moi !!!

 

 

 

 


FOIE GRAS: UN CONCENTRÉ DE SOUFFRANCES

Le foie gras commence à apparaître sur les tables québécoises. Aliment inconnu il y a peu de temps, le foie gras se vend maintenant dans les épiceries et dans les restaurants chics. Il est décrit comme un " héritage de noblesse" ayant une "saveur digne des Dieux". On peut se demander de quels Dieux cruels il s'agit car, dans les faits, le foie gras est l'organe malade d'un animal torturé. Qui coûte aussi une fortune: 55$ le 500 g

 

Les producteurs québécois - très souvent des français - produisent maintenant plus de 5 000 foies de canards par semaine. Ils utilisent surtout des canards et très peu d'oies. Les canetons viennent de France et arrivent âgés d'à peine quelques jours. Après une quarantaine de 28 jours, ils sont élevés jusqu'à 12 semaines. Ils se retrouvent ensuite en cage pour être gavés 2 fois par jour avec du maïs, de l'eau chaude et une poudre de vitamines et des minéraux.

 



Parmi les cruautés envers les animaux que l'humain se croit autorisé à commettre, le gavage des volailles est à classer parmi les pires. Le gavage consiste à insérer de force un tube de métal de 20 à 30 centimètres dans la gorge de l'oiseau jusqu'à l'estomac. Son foie finit par atteindre presque dix fois sa taille normale et développe une maladie, la stéatose hépatique. En se débattant lorsque le tube s'enfonce dans sa gorge, ou par la simple contraction de son œsophage provoquée

par le besoin de vomir, l'oiseau risque l'étouffement et des perforations mortelles au cou. L'enfoncement du tube provoque des lésions du cou où se développent des inflammations douloureuses. La suralimentation forcée et déséquilibrée amène fréquemment des maladies du système digestif, potentiellement mortelles. Suite au choc

du gavage, l'oiseau est immédiatement pris de diarrhées et de halètements. En outre, les dimensions de son foie hypertrophié rendent sa respiration difficile, et ses déplacements pénibles. Si le gavage était poursuivi, il

provoquerait la mort des oiseaux gavés. L'abattage intervient à temps pour masquer les conséquences du gavage.

Les plus faibles d'entre eux sont tout de même moribonds lorsqu'ils parviennent à la salle d'abattage, et beaucoup

ne résistent pas jusque-là : le taux de mortalité des canards est dix à vingt fois plus grand pendant la période de gavage.

 

 

 

 

 

source :le net.

Le gavage dure 15 jours (18 à 24 pour une oie). Les canards reçoivent plus de 800 g d'aliments par jour. Le gavage dure cinq secondes. La nourriture ingérée équivaut à une quinzaine de kilos de spaghettis arrivant dans l'estomac d'un humain.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article